Mastaba G2140

C’est un mastaba de type 2a  de taille normale – Il est fait partie des premiers mastabas de cette nécropole (son type est un type architectural assez ancien).

Malheureusement le nom du propriétaire reste inconnu (aucunes traces du nom n’ont été préservées).

Il peut être daté entre la fin du règne de Khoufou (core) et la fin du règne de Rekhâef (autres éléments du mastaba).

Il reçu probablement une « attention » particulière après le règne de Khoufou au vue des modifications architecturales apportées.

A noter que ce mastaba est bien « aligné » dans la nécropole – il a probablement utilisé un espace prévu dans une « rue » tracée lors de la construction de la nécropole.

Il possède un mur de soutènement en maçonnerie composé de calcaire terne.

Ses dimensions : 23,2m * 10,4m = 241,28m2.


 

Fait étonnant : des fragments d’une statue en albatre de bonne facture ont été retrouvés lors des premières fouilles entre ce mastaba et le mastaba G2150.

Une statue rattachée à ce mastaba ?

La question reste sans réponse.


 

Il contient une chapelle intérieure type 3a taillée dans la partie principale du mastaba (chapelle au demeurant non terminée).

Ses dimensions (assez modestes) : 2,65m * 1,1m = 2,91m2 pour une hauteur de 2,55m.

Elle dispose d’une fausse porte (la partie la plus au sud du mur Ouest).

Nous rentrons dans la chapelle par une porte (située le plus au nord du mur Est du mastaba) – elle est composée de blocs massifs en calcaire (blocs formant l’architrave ainsi que les jambes).

Globalement aucunes véritables traces de décoration – un tout petit début de décoration a subsisté pour la fausse porte.

Nous n’avons pas de Niche.

Par contre nous avons un Puit (A).

Ses dimensions : 1,85m * 1,85 (partie haute) 1,6m * 1,6m (partie basse) pour une de profondeur de 2,9m.

C’est un puit bordé de maçonnerie terne avec une chambre funéraire (type 3b).

Ses dimensions : 2,3m * 2,1m = 4,83m2 pour une hauteur de 1,45m.

Le passage (1,05m * 1,2m) entre le fond du puit et la chambre est bloqué par un système (type 2b).

Il reste encore des blocs de ce système in situ.


 

Quelques trouvailles intéressantes dans la chambre :

  • des ordures !
  • des os humains brisés
  • une grande jarre à deux anses (provenant de Byblos – type jarre contenant de l’huile – des résidus résineux ont été retrouvés à l’intérieur (résine <Ach> pour les anciens égyptiens) – provenance Syrie ou Asie Mineure)
  • fragment d’un relief en calcaire (représentant une jambe d’un homme).

Ce mastaba nous laisse un peu perplexe.

Il a subi des modifications avant qu’il ne soit terminé (principalement la construction de la chapelle intérieure).

Son puit n’est pas très profond ce qui est rare pour ce type de mastaba et la chambre funéraire est petite.

Le puit est-il contemporain de la chambre ? nous n’avons pas d’éléments pour l’affirmer.

L’unique décoration (bien incomplète) se trouve dans l’architrave inachevée de la fausse porte.  Cette zone semble avoir été retravaillée, certains hiéroglyphes sont inachevés !

Nous avons l’impression d’être devant un mastaba à la fois incomplet et inachevé.

Nous devons prendre en considération que la 4ième dynastie a subi d’importants changements architecturaux, parfois contemporains.

Peut être que ce mastaba a été construit dans cette période de changement ?

Les récentes fouilles ne nous donnent pas plus d’informations.

Références Bibliographiques :

Peter Der Manuelian Giza Mastabas 8 : « Mastaba of Nucleus Cemetery 2100 part 1 »

Manuelian, Peter Der. « A Re-examination of Reisner’s Nucleus Cemetery Concept at Giza. Preliminary Remarks on Cemetery G 2100. » In Miroslav Bárta, ed. The Old Kingdom Art and Archaeology. Proceedings of the Conference held in Prague, May 31-June 4, 2004

Porter Moss III part 1

Reisner Giza Necropolis 1

LEAVE A COMMENT

Ancien Empire Egyptien (projet A2E) by Fabrice MAUPIN