Mastaba G2110

Le propriétaire (Homme) de ce mastaba se nomme : Nefer.

La translittération de son nom :  Nfr.

Le nom de sa femme est Wenankhes (Wn-ˁnḥ=s).

Nous avons deux titres qui concerne cette femme :

mỉtrt -> miteret (ce titre semble être un titre plutôt féminin dans l’Ancien Empire – sa signification est inconnue)

rḫt nswt -> connue du Roi

Nous avons trouvé aussi le nom de quatorze prêtres « lecteur », cinq scribes, deux bouchers et un « connu du roi ».

Toutes ces inscriptions ont – elles un lien avec le titre global « Chef » de Nefer ?

Nefer a t-il pensé qu’il fallait honorer ces personnes (exemple d’un bassin à offrandes pour Muti) ?

Quand nous connaissons l’importance de la décoration dans le domaine funéraire (et les inscriptions qui sont associées) pour un égyptien : un signe de vie et de continuité – Nous ne pouvons que nous étonner d’une telle « générosité » de la part de Nefer !


 

Voici les prêtres lecteur cités :

Ari -> ȝr

Iymery -> ˁIy-mry

Iperi -> ˁIpr

Ankh -> ˁnḫ

wenu -> Wnw

Wenkaef -> Wn-kȝ=f

Persen -> Prsn

Mesi -> Msỉ

Nefru -> Nfrw

Nefermeket -> Nfrmkt

Nefershemem -> Nfršmm

Nenteni -> Nntnỉ

Khuenptah -> ḫw-n-ptḥ

Kairer -> k(ȝ)=ỉ – ỉrr


 

Voici les scribes cités :

Weni -> Wnỉ

Nefru -> Nfrw

Nefru junior -> Nfrw – nḏs

KhentyKauef -> ḫnty – kȝw = f

Senenuka Keki -> Snnwkȝ Kkỉ


 

Voici les bouchers cités :

Reri -> Rrỉ

Seshemu -> Sšmw


 

Voici le « connu du Roi » (cité plus haut) :

Muti -> Mwtỉ

Etant dans la « sphère » royale, Muti a fait l’objet d’un « traitement de faveur » de la part de Nefer (bassin à offrandes).


 

Intéressons – nous aux titres (nombreux) de Nefer :

ỉmȝḫ(w) ḫr nb=f (rˁ nb) -> vénéré (tous les jours) sous son seigneur

ỉmy-r pr-ˁȝ -> chef de la maison d’armes

ỉmy-r pr-ḥḏ -> chef du trésor (trésorier royal)

ỉmy-r prwy-ḥḏ -> chef du double – trésor

ỉmy-r ẖkrt-nswt nb -> chef des objets ornementaux royaux

ỉmy-r sš ˁ nswt -> chef des scribes attachés aux documents royaux

ỉmy-r sš ˁprw -> chef des scribes des régiments (titre militaire – rôle exécutif dans la Marine Royale – l’administration de la Marine était assurée par ce type de scribes bien organisés qui participaient aux expéditions)

ỉmy-r sš ẖry-ˁ nswt -> chef des scribes des « portefeuilles » du Roi

ỉmy-r stỉ ḏf(ȝw) -> chef des double – magasins de provisions

[ỉrr ?] mrr nb=f -> [Qui fait quoi] son ​​seigneur aime

wr mḏw šmˁw -> grand des dizaines de Haute – Egypte

mry nb=f -> bien-aimé de son maître

rḫ nswt -> connu du Roi

ḥry-sštȝ nswt m swt nb -> Secrétaire du Roi dans toutes les places

ḥkȝ ḥwt -> Chef du domaine

ḫrp ˁpr(w) nfr(w) -> Controlleur des régiments de recrutements (titre militaire – Cf. remarque pour titre ỉmy-r sš ˁprw)

sȝb nḫt ḫrw -> magistrat

sš pr-ˁȝ -> scribe de la Résidence


 

Ce mastaba fait partie des mastabas de type « Nucleus » (d’après la terminologie de l’Egyptologue Reisner).

Les caractéristiques du mastaba (« Core » – structure principale) le situe durant le règne de Khoufou – exemples : le puit funéraire en « T », la tête de « remplacement ».

Les têtes de « remplacement » sont présentes dans les premiers corpus funéraires.

Beaucoup de choses ont été dites sur ces têtes : le lien probable avec la décapitation – peur primaire des anciens égyptiens, le pire des dangers qui puisse apparaître durant la transition post mortem (vie sur terre vers l’après vie) – la position de ces têtes in situ : rites funéraires ?

Nous notons deux étapes dans le développement architectural de la chapelle : une première étape avec une stèle « Slab » – une deuxième étape par le remplacement de la stèle par une chapelle extérieure en pierre (probablement durant la fin de la Dynastie 4).

L’occupation finale du mastaba est plutôt située durant le règne de Rekhaef.

Nous avons trouvé quelques objets dans le mastaba :

  • fragments de reliefs à propos de Wenankhes (et de ses titres)
  • fragments de la stèle « Slab »
  • tête de « remplacement » (trouvée dans des débris) dans puit « A »
  • bassin d’offrandes pour Muti
  • fragments du sarcophage

Aucuns restes humains ne furent trouvés.


Le mastaba a reçu une dernière « couche » (revêtement) qui finalise son aspect extérieur – il rejoint ainsi l’élite des mastabas.

Les développements successifs ont augmenté plus que prévu le « volume » total du mastaba – ce qui explique l’étroite distance avec certains de ces voisins.

Ces développements expliquent l’évolution par exemple de la stèle « Slab » et de la fausses porte / niche.

Le mastaba est de type 2a (selon la terminologie de l’Egyptologue Reisner) – Le revêtement est de type IX.

Ses dimensions : 21,6m * 12m = 259,2m2 pour une hauteur de 4,25m.

Une porte en bois permet de rentrer dans la chapelle (dimensions extérieures : 7m * 2,8m = 19,6m2).

La chapelle contient une chambre d’offrande.

La niche extérieur (représentant une fausse porte) était utilisée pour le culte – les offrandes pour le défunt étaient déposées au pied de la niche.

Elle apparaît dans les mastabas des premières périodes historiques. L’apparence et l’utilisation de cette niche est antérieure à l’apparition et à l’utilisation des chapelles qui ont été inclues plus tard dans la structure des mastabas.

La niche a pu coexister dans certains cas avec la chapelle, avant de disparaître progressivement.

La niche offre l’avantage au visiteur, sans entrer dans la chapelle (en principe fermée), de faire une libation ou de réciter une formule.


 

Le puit « A » (dimensions : 2,1m * 2,05m – profondeur -11,05m) dispose d’une chambre funéraire « Rock » (type 4a – dimensions : 3,45m * 3,8m = 13,11m2 pour une hauteur de 2,05m).

Les décorations et inscriptions se retrouvent sur le bassin d’offrande, dans la chapelle et sur la fausse porte.

Références Bibliographiques :

Peter Der Manuelian Giza Mastabas Volume 8 : « Mastaba of Nucleus Cemetery 2100 part 1 »

Porter Moss III part 1

Reisner Giza Necropolis 1

JM. CHEVEREAU « Prosopographie des cadres militaires » – RdE 40

N. PICARDO « Semantic Homicide and the So-called Reserve Heads : The Theme of Decapitation in Egyptian Funerary Religion and Some Implications for the Old Kingdom » JARCE 43

LEAVE A COMMENT

Ancien Empire Egyptien (projet A2E) by Fabrice MAUPIN